Exposition

GOLD WAR WALL

Museo el eco - Mexico City septembre - novembre 2017

Avec Gold War Wall, Théo Mercier reproduit et réarrange 300 masques de guerre dont les sources iconographiques proviennent de livres d’histoire et de collections ethnographiques du monde entier. En collaboration avec l’atelier mexicain Tin Heart connu pour ses réalisations d’ex-voto, il reproduit ces visages en les parant d’une nouvelle peau de laiton. Du Dieu Arès au masque à gaz, en passant par les casques de chevaliers médiévaux et les masques de guerriers tribaux, il déplace ces vestiges pour former une fresque murale qui serait l’image commémorative, transtemporelle et transgéographique de l’histoire de toutes les guerres. Une industrie du souvenir à la fois sombre et scintillante, muette et porteuse d'un nouveau message collectif.


Gold war wall, vue d'exposition, El Eco, 2017