Exposition

Panorama zéro

galerie bugada et cargnel 24 fevrier 2017 - 22 avril 2017

Pour Panorama zéro, Théo Mercier présente un ensemble de sculptures et de photographies, à travers lequel il interroge la fabrique de l’Histoire, dans sa construction comme dans sa déconstruction. Mettant à plat les traces du passé et celles du présent, il questionne les phénomènes de ruine et d’obsolescence. Dans un paysage de sculptures et d'assemblages à l’équilibre instable fait d’objets hétéroclites, anciens ou contemporains, originaux ou reproductions, il crée un environnement dans lequel les objets deviennent le signe annonciateur d’un désastre à venir. Sans verser dans une forme de romantisme qu’il refuse, il opère une forme d’archéologie à l’envers qui tend à sublimer les processus de destruction.